City Dox, un nouveau quartier le long du canal à Bruxelles

City Dox, un nouveau quartier le long du canal à Bruxelles

© D.R.

Le long du boulevard Industriel à Anderlecht, Atenor a donné le coup d’envoi à la construction d’un ensemble qui réunira logements, maison de repos, résidence-services, école et horeca sur un ancien site industriel de 5,4 hectares. Financièrement, les logements promettent d’être « accessibles ».

Au départ, il y avait une industrie, ou plus précisément une société de distribution de produits chimiques. A l’arrivée, c’est-à-dire dans cinq ou six ans en fonction de la progression des commandes, c’est un tout nouveau quartier qui s’apprête à sortir de terre. Et pas un petit quartier puisqu’il s’étendra sur un terrain de 5,4 hectares.

Celui-ci se situe à deux pas de la gare du Midi, dans la commune d’Anderlecht, le long d’un boulevard appelé « Industriel » sans qu’il soit besoin d’expliquer pourquoi. Le canal défile le long de la partie arrière du projet et le ring est tellement proche qu’on pourrait le toucher.

Cent soixante mille mètres carrés de constructions sont annoncés par le promoteur Atenor, parmi lesquels 100.000 seront dédiés au seul logement. Nonante-trois appartements sont prévus dans la phase 1 du projet mais, au total, le chiffre de 900 logements est avancé pour une couverture à 65 % du site. A voir, car cette (super)production dépendra de la commercialisation et… de la conjoncture économique. Les permis n’ont même pas été introduits.

Pour l’heure, les pelleteuses sont à pied d’œuvre. La dépollution du site est terminée et l’on va dans un premier temps procéder à l’édification d’une maison de repos de 180 lits, d’une résidence-services connectée avec vue sur un jardin comportant 71 appartements, toutes deux dessinées par le bureau Etau Architects, et de 93 logements allant du studio à l’appartement 3 chambres, imaginés quant à eux par le bureau Architectesassoc. Les premiers habitants sont attendus pour la fin 2019.

On notera ici qu’Atenor mettra un point d’honneur à produire du logement « accessible » sur le plan financier. Exemples de prix : le studio de 46 m2 (avec une terrasse de 8 m2) coûtera 110.000 euros, HTVA. L’appartement 2 chambres sera quant à lui vendu à partir de 185.000 euros, toujours HTVA. Des services intégrés à l’entreprise (ateliers…) ainsi qu’une surface commerciale font également partie de la première phase des travaux.

La deuxième phase comprendra quant à elle une école (maternelle et primaire de 500 élèves), des commerces de proximité, des cafés et des restaurants.

Voilà pour les grandes lignes, le promoteur n’ayant pas tenu à en dire davantage pour l’instant. Sans doute attend-il le nouveau RRU (règlement régional d’urbanisme), promis depuis longtemps et dont on ne voit toujours pas le bout du nez (on parle aujourd’hui de mi-2017), pour continuer dans l’avancement concret du projet.

City Dox, le nom donné à l’ensemble, promet d’apporter sa pierre à l’édifice du logement urbain neuf nouvelle version à Bruxelles, mais aussi en Belgique. « C’est un projet important car il confirme notre position de précurseur en la matière, comme nous l’avons déjà fait avec la tour Up-site en face de Tour et Taxis, insiste à ce sujet William Lerinckx, l’un des directeurs d’Atenor. Reconvertir 5 hectares dédiés autrefois à la fonction industrielle et proposer une telle mixité de fonctions, ce n’est pas rien. Il n’y a pas d’autres acteurs qui mettent en place des projets de cette envergure à Bruxelles. »

City Dox va permettre à Atenor de coller toujours plus à son slogan « Agir pour la ville ». « Nous nous apprêtons à construire un pan entier de ville, poursuit William Lerinckx. La zone du canal est un axe stratégique de la Région, on le sait, et ce projet est la parfaite illustration que la Ville, la Région et les promoteurs peuvent collaborer dans la meilleure entente qui soit. »

Il va sans dire que ce genre de conceptions n’a que peu de mal à passer le cap des permis car elles répondent en plein au besoin de logements abordables dont va avoir besoin la capitale dans les prochaines années pour répondre à la hausse démographique. « En un an, on est passé de la feuille blanche à l’obtention du permis, avoue notre interlocuteur. Nous avons été très bien accueillis car tant la Ville que la Région sont demandeuses de ce genre de projets. »

L’avenir proche dira si le marché accueillera favorablement cette nouvelle offre de logements, mais le contraire serait étonnant. Présents à la présentation du projet, le représentant de Trevi et celui d’A&P Team, les deux agences choisies pour la vente des logements, sont en tout cas convaincus du succès annoncé. « Du neuf à 2.100-2.200 euros du m2 à Bruxelles, vous n’en trouverez nulle part ailleurs, disent-ils en chœur. Nous avons déjà rendez-vous avec nos premiers clients cet après-midi car, comme d’habitude, les premiers arrivés sont toujours les mieux servis puisqu’ils peuvent choisir l’unité qui leur convient le mieux… »

Source: Le Soir

About

scooop.be is a real estate community with news for real estate developers, brokers, agents, and everyone with an interest in real estate.

We want to offer a quick access to all relevant news related to the real estate industry.

Our newsletter offers an overview of the most important news topics. We cover the worldwide market, however we focus more on the Benelux market.

Do not hesitate to send us your press releases, our editors will then decide if they contain enough news value and if so will publish them.

read more

Scooop © 2017 All Rights Reserved

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress