24 heures dans la vie d’un promoteur

Suite de notre série : après l’agent immobilier, le promoteur. L’Immo a suivi le quotidien d’un responsable du développement de Matexi. Une journée chargée et variée.

Ils n’ont pas toujours bonne presse. Certains avançant que leur moteur financier guide le plus souvent leur action. C’est en partie vrai. Mais cela évolue. Un promoteur immobilier est multitâches, combinant des connaissances en matière de finances, de marketing, de networking, de procédures juridiques et surtout (ou enfin) d’aménagement du territoire. Tous les projets d’envergure ne sont plus aujourd’hui lancés sans une concertation préalable avec les autorités et les riverains, tout en ayant une touche environnementale et urbanistique poussée.

L’Immo a suivi pendant une journée un développeur immobilier de l’un des principaux groupes belges de construction, Matexi. Cette entreprise de Waregem souhaite augmenter sa présence en Wallonie. Elle débute par sa porte d’entrée, le Brabant wallon. Après une intense activité d’achat de terrains et de sites à réhabiliter, la filiale brabançonne est au stade du développement. « Nous avons environ 3.500 logements en préparation », explique son directeur Eric Schartz. De quoi lui permettre d’avoir un agenda rempli et varié. Son quotidien se compose donc de visites de chantier, de réunions de marketing, de prospection, de rendez-vous avec des architectes ou encore de conflits juridiques, éléments incontournables de tout projet. « Un promoteur doit avoir une vision de son plan financier, savoir manager des équipes, connaître les notions juridiques et avoir une vision de l’aménagement du territoire », précise Eric Schartz. Et son collègue, le développeur immobilier de Matexi Gil Lavend’homme, d’ajouter : « Les questions juridiques occupent 50 % de notre temps de travail, pour 10 % consacré à l’aspect financier des projets. Il faut donc arrêter de croire qu’un promoteur ne passe son temps qu’à calculer ses marges de rentabilité. C’est loin de la réalité. »

Il passe par contre du temps à entretenir son réseau et à affûter son côté relationnel.« Le réseau est capital, même s’il ne suffit pas, précise Eric Schartz. Je reste persuadé que la qualité d’un dossier et la crédibilité de la personne sont bien plus importantes pour obtenir un projet. »

Source: lesoir.be

About

scooop.be is a real estate community with news for real estate developers, brokers, agents, and everyone with an interest in real estate.

We want to offer a quick access to all relevant news related to the real estate industry.

Our newsletter offers an overview of the most important news topics. We cover the worldwide market, however we focus more on the Benelux market.

Do not hesitate to send us your press releases, our editors will then decide if they contain enough news value and if so will publish them.

read more

Scooop © 2017 All Rights Reserved

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress